13600160_10209646111087127_5251621975402917062_n

 

   

Il existe deux possibilités pour utiliser cette peinture sur la pate polymère, soit sur la pâte cuite, soit sur la pâte crue.

Je vais passer très rapidement sur l’utilisation sur pâte cuite car elle n’a que peu d’intérêt artistique même si elle donne de jolis résultats.

 

1       Présentation de la peinture Armérina.

 

La peinture Armérina est une peinture acrylique à base d’eau qui est utilisable sur le verre, la céramique, la porcelaine, le cristal, la faïence, le métal.
Elle est fabriquée par Darwi qui est une marque de « The Clay and Paint Factory » qui fabrique aussi la pâte polymère Cernit.
Elle se présente sous deux conditionnements : des flacons de peinture traditionnels ou des  marqueurs à valve régulatrice de débit

5096

armerina-feutres

 

                                                  

 

Elle s’applique sur les surfaces dures comme une peinture classique.

Elle brille après séchage. Je l’ai essayée sur la pâte cuite comme sur la pâte crue. Dans les deux cas, elle est brillante une fois sèche.

Cette peinture ne craint pas la chaleur, il est même recommandé de la passer au four à 150 °C, pendant 30 minutes. Elle est aussi très résistante même si elle n’est pas passée au four. 

Dans les deux cas de mes essais, je l’ai systématiquement passée au four à la température habituellement utilisée pour la cuisson de la pâte (entre 110 et 130 degrés)

Elle y est donc passée au moins une fois, voire jusqu’à trois fois pour chacune de mes créas.

Une fois cuite, la peinture peut rester ainsi sur la pâte ou être vernie. Si vous ne vernissez pas, la pâte restera brute et la peinture se présentera, brillante et en relief. L’effet peut être agréable.

Si on l'utilise à cru, il est possible de la recouvrir d'une couche de pâte polymère translucide.

Elle est très solide et, une fois sèche, peut supporter, quand elle est sur de la porcelaine,  de nombreux lavages au lave vaisselle.
Je n’ai pas essayé de mettre mes bijoux au lave vaisselle, toutefois, je peux vous assurer que le carreau sur lequel, je fais mes mélanges me donne du fil à retordre pour le nettoyage. J’arrive à retirer la peinture avec une lame bien aiguisée que je passe à plat entre le carreau et la peinture.

 

2        Utilisation de la peinture sur une pièce cuite

Il s’agit d’étaler une plaque d'épaisseur 3 ou 4, de pâte blanche ou légèrement colorée. Sur cette plaque, dessiner un motif, soit avec de l’encre à alcool et  une plaque de texture ou un tampon, soit avec une feuille de « silk screen » et  de la peinture, ou tout simplement dessiner soi-même les motifs pour plus d’originalité.

Découper les pièces voulues dans la plaque puis les faire cuire. Déposer la peinture avec le marqueur ou un pinceau entre les motifs.

Faire les semelles de la pièce et passer à nouveau au four.

La pièce peut être vernie

Je passe très vite sur cette manière qui n’est pas aisée à réaliser car la peinture accroche très mal sur la pâte cuite.

 

3       Utilisation de la peinture sur pâte crue. Technique donnant un rendu céramique avec un relief.

 

Réalisation simple d’une paire de boucles d’oreilles avec un dénivelé dans les motifs donnant un effet céramique.

 Matériel :

P1110207

 

 

 

 

 

 

 

 

- Pâte blanche opaque (ici marque Cernit n° 027)

- Marqueur ou pot de peinture porcelaine Armérina couleur jaune.

- Un tampon fleur selon votre choix

- Une boîte d’encre noire à alcool (ici marque Stazon)

- Un rouleau ou de préférence une machine à pâtes (MAP)

- Un emporte pièce d’une taille adéquate pour découper une paire de boucle d’oreilles ou un gabarit  

- une aiguille à tricoter de taille moyenne au bout plutôt arrondi (le moins pointu possible en tous cas). Les poinçons de finition ne conviennent pas.

- Du sel fin.

- De l’alcool ménager

- Du papier absorbant

- Du papier sulfurisé

- Un carré de carrelage ou un carreau de verre

- Une canette de boisson usagée (ou plusieurs)

- Un four et un thermomètre

- un plan de travail

 

La technique : 

- Détacher deux barres de pâte blanche, la travailler pour la ramollir.

- L’abaisser au rouleau et saupoudrer la plaque d’une très légère couche de sel fin. Rouler et bien mélanger l’ensemble. Le sel donne un côté plus naturel à la pâte et, par ailleurs, permet à la peinture de mieux accrocher à la pâte.

P1110209

- Aplatir en une plaque que l’on va placer entre deux feuilles de papier sulfurisé ou de film étirable. Le papier va vous permettre de garder une plaque propre après passage dans la machine et protège en même temps les rouleaux du sel qui peut les abîmer.

P1110210

 

 

 

- Passer cette plaque dans la MAP épaisseur 4 (marque Atlas)

- Retirer les feuilles de papier sulfurisé et poser sur un plan de travail

P1110211

- Repasser un coup de rouleau sur la plaque

 

 

 

- Imbiber une feuille de papier absorbant d’alcool ménager et la passer délicatement sur la plaque.

P1110212

- Laisser sécher quelques instants.

 

 

- Imbiber le tampon fleur  d’encre noire

- Faire une première impression en incrustant le tampon dans la plaque. A faire avec délicatesse afin d’obtenir un relief mais en même temps ne pas faire un pâté avec l’encre. Pour ce faire, tenir le tampon bien à la verticale et ne pas y revenir une seconde fois. Je vous conseille, pour vous faire la main, de vous entrainer  avant sur de la pâte scrap claire.

P1110213

- Continuer de faire plusieurs impressions selon vos besoins sur votre plaque. Encrer à chaque fois. De la pâte peut coller sur le tampon, il est nécessaire, dans ce cas, de nettoyer le tampon avec une lingette et de l'alcool.  

P1110214

- Déposer un peu de peinture Armérina jaune sur un carreau de carrelage ou de verre. Si vous en disposez en pot, déposez là avec un pinceau, si vous l’avez en marqueur, appuyez sur la pointe pour faire un petit tas de peinture.

P1110216

 

 

 

- tremper la pointe de l’aiguille à tricoter dans la peinture et déposer la peinture à l’endroit souhaité.

P1110217

 

 

 

- Il faut appuyer et provoquer une dépression dans la pâte pour que la peinture y reste (sinon, vous allez avoir le même phénomène que celui que vous avez avec la résine qui se rétracte sur les bords de vos pièces.

P1110218

Insister si la peinture se rétracte et ne pas hésiter à mettre une belle épaisseur, ce qui va intensifier le relief.
Si il y a trop de trous ou de dénivellations à votre goût, régulariser avec en glissant le bout de  l’aiguille délicatement sur la surface. Le relief va se régulariser.

Déposer régulièrement, selon vos besoins, de petites quantités de peinture, sur votre carreau car elle sèche très vite à l’air.

(Si vous ne souhaitez pas vernir les pièces, il est possible à ce stade de recouvrir la plaque d'une très fine couche de pâte translucide. Il faut passer la pâte dans la MAP au cran le plus fin et l'étirer encore  avant de la poser sur la plaque. Il faut faire très attention à ne pas faire de bulles en posant la pâte. Cette manoeuvre est très délicate et je vous conseille de vous entraîner avant de la faire sur une plaque sur laquelle vous avez passé du temps. Pour ce faire j'utilise la pâte translucide de chez Cernit, je trouve qu'elle a une belle transparence quand elle est posée en finition)
Perso, je préfère le vernis qui laisse du relief et donne une impression de céramique.

P1110220

P1110222

P1110223

 

   

Découper vos pièces avec un emporte-pièce ou un cutter selon des gabarits de votre choix.

P1110224

 

P1110225

 

                Je vous conseille d'utiliser toute la plaque. Si vous la gardez quelques jours avant de l'utiliser, la peinture va sécher mais ne va pas adhérer sur la plaque crue. Dès que vous voudrez l'utiliser, elle va se décoller et partir en morceaux, il sera difficile de découper vos pièces.

Décoller les pièces du plan de travail et les déposer chacune sur un cul de cannette de boisson

P1110226

Passer au four à 130°C pendant 30 minutes. Afin de protéger la pâte blanche d’un brunissement dû aux résistances, je glisse au dessus des pièces, une feuille doublée de papier aluminium.

P1110227

 

 

 

Une fois les pièces cuites, réaliser une semelle avec une fine plaque de pâte blanche (épaisseur 5) texturée, poudrée au mica ou peinte avec de la peinture acrylique selon vos préférences. Repasser au four 30 minutes.

Poncer les bords avec un papier grain 400 et 600.

Vernir les pièces, les percer et les monter.

Les marqueurs se trouvent très facilement en boutique sur le net.

 

 

_1100533

 

_1100536

 

13394174_10209457764898590_4492301611013216650_n

 

P1090768

 

P1090779

 

13600293_10209646112967174_1834853168183971865_n